Nos Hotels à Caunes en Minervois – Aude – Occitanie

 

Hôtel La Marbrerie à Caunes Minervois

Cet Hôtel 3 étoiles Logis de France, possède des chambres tout confort à la décoration Belle époque. Chambre à partir de 60€ – Suite à partir de 90€. Ouvert toute l’année.

Hôtel Le Minervois

Hôtel design au coeur des vignes, avec jardin et piscine. Idéal pour vos soirées étape avec le restaurant la Table terroir. Hôtel proche de Carcassonne pour un moment de détente lors des vos voyages professionnels.

Soirée étape en semaine. Superbe accueil, cassoulet maison exceptionnel et repos bien mérité. Merci encore et bonne continuation !

(5 / 5)

Jean Etienne Durand

Excellent déjeuner spécialités locales, bien servi et dans une ambiance chaleureuse. Je recommanderais.

(4,5 / 5)

Gaston Wavelet

Wonderful place to stay!!

(5 / 5)

Angelia

Accueil agréable chambre confortable super literie repas pantagruelique.

(5 / 5)

Maryvonne Aubert

Après avoir découvert l’hôtel La Mabrerie, je viens de séjourner à l’hôtel Le Minervois pour le boulot. Il est situé à deux pas du restaurant. La restauration est toujours aussi délicieuse et avec…

Philippe b

 

Réserver votre Hôtel pour un séjour touristique

Caunes Minervois, une ville d’histoire

 

La cité de Caunes-Minervois est construite autour de son abbaye bénédictine fondée en 780 par l’abbé Anian, ami de saint Benoît d’Aniane. Placé à l’origine sous la protection directe du roi, le monastère passa aux mains des comtes de Barcelone avant de choir aux Trencavel, qui renoncèrent à leurs droits en 1195.

Pendant la croisade contre les Albigeois, l’abbé de Caunes reçut plusieurs fois les représentants du pape, venus prêcher l’orthodoxie catholique. En 1226, Pierre Isarn, évêque cathare du Carcassès fut brûlé à Caunes.

Les XIIIe et XIVe siècles furent marqués par les conflits pour le pouvoir entre les autorités laïques et religieuses, et par une certaine prospérité du monastère qui accroît notablement le nombre de ses membres, d’une quinzaine à une trentaine.

L’établissement de la commende en 1467 constitue le point d’orgue d’une longue période de relâchement des valeurs monastiques à Caunes. Il fallut attendre le début du XVIIe siècle pour que soit engagée une série de réformes par l’abbé Jean d’Alibert. Il fit notamment restaurer les bâtiments et reconstruire le logis abbatial. Puis, la congrégation de Saint-Maur en prit possession en 1663 et réédifia les bâtiments monastiques.

L’abbaye fut aliénée en 1791, à l’exception de l’église qui devint propriété communale. L’église fut classée monument historique en 1916, les bâtiments de l’abbaye en 1948.

Source : Wikipédia